Réaliser depuis des années des centaines de photographies d’arbres m’amène assez logiquement à concevoir une installation.
Celle-ci reprend quelques dizaines d’images positionnées autour d’une souche extraite du sol d’un chantier sur lequel cet arbre allait, dans les jours à venir, subir la plus cruelle des morts.

« Arborescence photographique » (3,80 m / 4,00 m) a été présentée à la galerie Verhaeren ; Bruxelles ; 2001