Cette phrase est une boucle sans fin tout comme la vie de la forêt en est une autre. Il est étonnant voire fascinant de constater et d’observer le cycle de la vie et de la mort dans les bois. Chaque élément est à la fois vie et mort. Chacun est ou redevient à son tour élément de vie et ainsi de suite depuis le début et jusqu’à la fin des temps. Pouvoir capter ce cycle subtil est un bonheur chaque fois renouvelé.

(Série en cours)